Le Blog

de Yannick Vérité

L’extraordinaire respiration pour activer la glande pinéale

par

Mes compléments sur la vidéo de Joe Dispenza – Ascension Succès    

J’ai choisi de vous présenter cette vidéo de Joe Dispenza que j’ai adorée, diffusée sur la chaîne YouTube d’Ascension Succès. Le neuroscientifique présente une technique de respiration qui active la glande pinéale. J’apprécie l’approche scientifique de Joe Dispenza pour expliquer comment cette respiration fonctionne. Je la pratique depuis de nombreuses années, et ses effets sur le corps et la conscience sont incroyables. La glande pinéale a toujours été un grand centre d’intérêt, aussi bien dans le monde scientifique qu’ésotérique. Située dans le cerveau, on l’appelle ainsi car elle a une forme de pomme de pin, symbolique que l’on retrouve dans de nombreuses traditions intéressées à l’éveil spirituel. Surnommée “le troisième œil« , elle serait un pont entre le visible et l’invisible. Dans cette vidéo, j’apporte mon humble avis et quelques compléments d’information pour renforcer l’effet de cette extraordinaire respiration.

La glande pinéale et l’interaction corps-esprit

Le corps et l’esprit sont souvent perçus comme dissociés, alors qu’ils ne font qu’un. Ils sont liés en permanence. Faites l’essai, tenez-vous voûté, sans tonus, comment vous sentez-vous dans votre esprit ? Maintenant, inversez la posture, redressez les épaules. Comment vous sentez-vous mentalement ? De la même manière, pensez à quelque chose qui vous plaît. Comment se met votre corps ? Et si au contraire vous pensez à quelque chose qui vous afflige, comment votre corps se tient-il ? Vous observez qu’il y a une interaction entre le corps et le mental.

Les émotions activent des centres hormonaux dans le corps

Joe Dispenza explique que la majorité des pensées sont connectées à certaines émotions, qui activent des centres hormonaux dans le corps. Par exemple, si vous avez des pensées qui vous mettent en colère, vous libérez certains agents chimiques qui activent votre système surrénal. Vous déclenchez alors vos systèmes de survie. Si vous ressentez de la souffrance ou de la culpabilité, vous produisez une réaction biochimique différente, qui active d’autres centres hormonaux. Joe Dispenza nous parle ici du cortisol, une hormone du stress qui envahit notre corps et qui, à long terme, engendre de nombreux dégâts comme l’hypertension artérielle, la prise de poids, le burn-out… Savez vous qu’il faut 5 heures pour évacuer 5 minutes de sécrétion de cortisol ?         

Mieux utiliser l’énergie produite par les émotions 

Joe Dispenza indique que la plupart des pensées et des émotions que nous ressentons consomment énormément d’énergie, qui est captée dans les trois premiers centres d’énergie du corps. Ces centres d’énergie sont également appelés chakras. Ils sont reliés à la survie, à la procréation et à la consommation. La majorité de l’énergie du corps est stockée dans ces trois premiers centres énergétiques. La respiration pour activer la glande pinéale permet de libérer cette énergie et de la faire remonter vers le cerveau. Les yogis sont familiers de cette respiration et la maîtrisent aisément, car ils contrôlent en conscience chaque muscle de leur corps. 

Comment fonctionne la respiration pour activer la glande pinéale 

Cette respiration fait circuler le liquide céphalo-rachidien

Quand nous prenons une inspiration, les sutures de notre crâne s’ouvrent légèrement, et la base de la colonne vertébrale, appelée le sacrum, fléchit vers l’arrière. Ce faisant, le liquide rachidien circule librement. Quand nous expirons, le sacrum part vers l’avant et les sutures se referment, ce qui pousse le liquide rachidien vers le haut. Ainsi, inspirer et expirer produit une onde le long de la colonne vertébrale.Ce que Joe Dispenza décrit là, c’est le mouvement respiratoire primaire, que l’on peut connecter. Des ostéopathes enregistrent ce mouvement respiratoire primaire, en écoutant le corps. Ils s’en servent pour détecter les blocages dans le corps. Il faut savoir que ce mouvement respiratoire primaire, le mouvement du liquide céphalo-rachidien, est plus lent que celui de la respiration abdominale ou thoracique. Cependant, la respiration peut influer sur le mouvement respiratoire primaire.

Cette respiration fait remonter une énorme quantité d’énergie vers le cerveau

Le docteur Dispenza explique que le liquide céphalo-rachidien est constitué de protéines, de sels et de solutions, qui ont une charge électrique. Quand on pratique la respiration pour activer la glande pinéale, on fait circuler le liquide céphalo-rachidien jusqu’au cerveau en accélérant ses molécules chargées électriquement. Selon la physique, cette accélération de molécules chargées électriquement crée un champ invisible, appelé un champ d’inductance. Toute l’énergie provenant des centres inférieurs se dirige vers le cerveau. Toute l’énergie que vous avez utilisée pour faire un enfant, pour digérer un repas, pour gérer votre stress, cette énergie stockée dans vos centres inférieurs est redirigée vers le cerveau limbique, et active la glande pinéale. L’équipe de recherche de Joe Dispenza a observé cette libération d’énergie et sa remontée vers le cerveau au moyen de scanners cérébraux.        

Comment bien faire la respiration pour activer la glande pinéale 

Le Docteur Dispenza décrit comment effectuer cette respiration, qui se déroule en plusieurs niveaux. Il faut d’abord contracter les muscles du plancher pelvien, ceux qui servent à éliminer, devant et derrière. Cela permet de contracter l’énergie reliée au premier centre. Rentrez le bas du ventre, en essayant de rapprocher le nombril de la colonne vertébrale. Vous contractez alors le deuxième centre. Ensuite, contractez le haut de vos abdominaux, cela extrait l’énergie hors du troisième centre. Le fait d’inspirer par le nez pendant que vous contractez tous ces muscles vous permet d’envoyer l’énergie là où vous voulez, au sommet de votre tête. Placez votre doigt au-dessus de votre crâne et gardez votre attention à cet endroit, pour cibler l’énergie qui remonte. Fermez les yeux, inspirez profondément et lentement, et, au même rythme que l’inspiration, contractez les muscles du bas, avec l’intention de libérer l’énergie et de la diriger vers le cerveau. Faites suivre la contraction de votre périnée au ventre, puis au torse, à la gorge, jusqu’au dessus de votre tête. Quand vous arrivez au-dessus de votre tête, retenez votre respiration et contractez ces muscles encore plus fortement, pour comprimer votre glande pinéale. Retenez votre respiration, puis expirez, relaxez-vous et ressentez les effets. Joe Dispenza recommande d’essayer pendant 5 minutes au début, puis 10 minutes. Les gens qui pratiquent régulièrement et correctement cette respiration ressentent une quantité impressionnante d’énergie dans leur cerveau. 

Une respiration qui produit des ondes cérébrales gamma

La glande pinéale fabrique de la sérotonine et de la mélatonine. Joe Dispenza explique que lorsque l’énergie produite par la respiration atteint la glande pinéale, celle-ci commence alors à produire de puissants métabolites, des petites cellules. Le cerveau devient alors super lucide. Le chercheur a mesuré que les ondes cérébrales produites alors sont des gamma, les plus hautes que le cerveau produit.       

Comprendre les ondes produites par notre cerveau

En complément des propos de J. Dispenza, j’apporte une précision sur les différents types d’ondes que le cerveau produit, et qui correspondent à différents niveaux de conscience. Les ondes bêta transitent pendant la journée, dans l’état de veille. Elles sont donc associées à nos actions, à nos états d’alerte. Leur fréquence est d’environ 13 hertz. Elles sont reliées à la tension et à la pensée en activité, tournée vers le monde extérieur. Les ondes alpha sont plus tranquilles, lorsque nous nous relaxons. Leur fréquence est entre 8 et 12 hertz. Nous sommes davantage conscients de ce qui se passe à l’intérieur.  Les ondes thêta ont une fréquence entre 4 et 7 hertz. Elles apparaissent dès que l’on commence à s’endormir. Elles sont souvent accompagnées d’imagination, de rêves.     Les ondes delta sont comprises entre les fréquences de 0 à 4, ce sont celles du sommeil profond.      

Les ondes cérébrales influencent notre capacité de gestion 

Le cerveau produit plusieurs types d’ondes cérébrales en même temps au cours de la journée. Notre capacité à diriger, à planifier, à contacter, à faire quoi que ce soit, est intimement liée à la combinaison de ces ondes cérébrales. Notre efficacité va dépendre de la flexibilité dont nous disposons pour passer de l’une à l’autre de ces tâches. Ainsi, si nous donnons le meilleur de nous mêmes, les ondes cérébrales sont parfaitement alignées avec la tâche que nous accomplissons. Les erreurs, la confusion, le stress, l’anxiété, les disputes sont souvent causés par une mauvaise combinaison des ondes cérébrales, ou l’incapacité à les modifier. Le problème, c’est quand une onde cérébrale commence à dominer les autres, à prendre le dessus. C’est ce que produit la société moderne avec la culture du stress, qui force notre cerveau à rester constamment dans le monde des ondes bêta, des ondes d’alerte. Les conséquences sont désastreuses pour notre organisme, d’où l’importance d’apprendre à gérer et à engendrer d’autres ondes cérébrales, notamment les gamma.

Les ondes gamma dopent l’intuition et de la créativité

Les ondes gamma ont une fréquence bien plus haute que les autres, à 47 hertz. Ce sont les plus rapides du cerveau, et elles provoquent une grande activité cérébrale tournée vers la créativité, la lucidité. Elles se produisent quand nous sommes en état de concentration. Elles ne sont pas faciles à produire, et elles sont rares pendant une journée. Les gamma ont besoin d’un état de tranquillité pour émerger. Elles ne sont donc pas accessibles directement. La respiration qui active la glande pinéale permet de produire des ondes gamma, et donc d’accéder à un niveau supérieur de conscience.

Activer la glande pinéale pour capter une fréquence supérieure

Joe Dispenza explique que la glande pinéale est située à la base du troisième ventricule, et qu’elle contient des petits cristaux de carbonate de calcium. Ils sont en forme de losange et s’empilent les uns sur les autres. La glande pinéale est aussi appelée transmetteur neuroendocrinien possédant des propriétés piézoélectriques. L’effet piézoélectrique se produit quand vous appliquez un stress mécanique sur des cristaux, et que cela produit une charge électrique. Ainsi, le fait d’inspirer et de diriger la respiration vers le cerveau, avec passion, tout en contractant ses muscles, puis de retenir votre respiration, exerce une pression contre la glande pinéale. Cela comprime les cristaux empilés, produisant alors un effet piézoélectrique. Vous activez électriquement ces cristaux, qui sont très sensibles aux fréquences. Ce faisant, la glande pinéale devient une antennequi peut recevoir des fréquencesplus rapidement que la vitesse de la lumière ! C’est ce qu’on appelle le quantique. Elle va capter une fréquence et la transducter. Un transducteur est comme une télévision, il reçoit une fréquence et la transforme en images. A ce moment-là, la personne a une vision intérieure

Mon complément sur les cristaux d’apatite et la médiumnité

Ce que Joe Dispenza ne mentionne pas, c’est que nous trouvons aussi des cristaux d’apatite dans notre corps, et surtout dans la glande pinéale. On peut se demander pourquoi il existe des cristaux dans la tête ? Le docteur Sergio Felipe de Oliveira, de l’université de Sao Paulo, a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de diffractions de rayons X. Il a observé que ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance. L’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et elle repousse le champ magnétique. Ainsi, lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande pinéale, il touche l’un des cristaux, qui ricoche sur un autre et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier.Plus une personne dispose de cristaux d’apatite dans sa glande pinéale, plus elle aura de possibilité de capter les ondes électromagnétiques. Les recherches montrent que ce cristal capte les champs électromagnétiques. Lesmédiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leurs glandes pinéales. Le plan spirituel agit au moyen de ces champs électromagnétiques. Cependant, personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux. C’est une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

La glande pinéale activée produit de la DMT, une substance de vision puissante

La glande pinéale produit de la mélatonine, et Joe Dispenza explique à quel résultat extraordinaire aboutit le processus de transformation de cette hormone. C’est d’abord l’un des antioxydants les plus puissants connus de l’homme : anti-cancer, anti-vieillissement, anti-maladies cardiaques, anti-avc, anti-neurodégénératifs et anti-inflammatoires. Elle est produite par les animaux qui hibernent avec ces conséquences : pas de pulsion sexuelle, pas d’appétit, pas de préoccupation du monde extérieur. Le monde intérieur devient plus réel. Ce sont les mêmes agents chimiques qui sont à l’œuvre lorsque la chenille se transforme en papillon.   Quand cette molécule se transforme, vous obtenez un benzodiazépine, qui désactive les centres de la survie dans le cerveau. Transformez-la encore et vous obtenez la même molécule que l’on retrouve dans les anguilles électriques, une hormone photoluminescente très puissante. Celle-ci se transforme ensuite en DMT, la substance hallucinogène la plus puissante jamais connue. Elle donne des visions. Joe Dispenza surnomme la glande pinéale “le premier œil« , car quand elle libère ses élixirs, elle permet d’expérimenter de profondes expériences mystiques, et d’accéder à un autre niveau d’information provenant du champ quantique.

Une expérience mystique puissante

Joe Dispenza prévient que les sensations ressenties pendant la respiration peuvent être très puissantes. Il explique être lui-même tombé inconscient des centaines de fois, avoir vu des flashs de lumière. Le corps peut avoir des réactions étranges et il doit être capable d’accueillir cette fréquence. L’information traverse le corps et trouve le moyen de circuler même s’il y a des blocages, ce qui peut engendrer des comportements inhabituels. Cela peut effrayer, car c’est l’inconnu. Ceux qui prennent peur se déconnectent et reviennent à eux. Ceux qui se détendent et qui s’abandonnent complètement à l’expérience ressentent une grande quantité d’amour dans chaque cellule de leur corps. 
Joe Dispenza compare la sensation de l’énergie qui remonte dans le cerveau grâce à la respiration, à un “orgasme cérébral”, un état d’extase. La personne est alors “super consciente”. Les émotions comme la colère, la peur, la culpabilité ou la souffrance sont transformées. Une fois que la glande pinéale est activée, elle envoie un signal à l’hypophyse, qui libère de puissants métabolites appelés ocytocyne et vasopressine. L’ocytocyne fait que les artères du cœur commencent à se dilater. On ressent alors une quantité incroyable d’amour et de gratitude

Une amélioration de la santé par une meilleure cohérence cérébrale

La seconde hormone, appelée vasopressine, a pour rôle de faire en sorte que les cellules absorbent de l’eau. Ainsi, les personnes qui ont des infections urinaires chroniques, des infections intestinales, des allergies alimentaires, des indigestions, des reflux gastriques, ont tout intérêt à pratiquer cette respiration pour activer la glande pinéale.Joe Dispenza indique avoir observé des améliorations sur la condition biologique des personnes ayant expérimenté cette respiration. Des personnes souffrant d’eczéma, de tumeurs, de la maladie de Parkinson, d’arthrite rhumatoïde, du syndrome d’Hashimoto ont guéri. Chaque maladie baisse la fréquence et envoie un message incohérent. Le docteur Dispenza a pu observer avec des scanners, que cette respiration apporte une plus grande cohérence cérébrale. 

Contre-indications et précisions 

Nous avons vu que l’activation de la glande pinéale a de nombreux bienfaits, en lui faisant sécréter des neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine, en faisant produire des ondes gamma au cerveau, et en améliorant la cohérence cérébrale. Je souhaite cependant avertir sur certaines contre-indications.

Contre-indications à la respiration pour activer la glande pinéale 

Si vous avez fait un AVC, ou si vous avez de l’hypertension artérielle, faites attention, la respiration pour activer la glande pinéale est puissante et peut augmenter leurs effets.

Mes conseils complémentaires 

Je recommande quelques éléments complémentaires pour bien pratiquer cette respiration : 

  • collez votre langue au palais pendant que vous respirez ;
  • expirez par le nez et non par la bouche, pour ne pas perdre d’énergie ;
  • pour que votre glande pinéale baigne dans un liquide riche en électrolytes, buvez suffisamment d’eau, notamment de l’eau de coco ;
  • évitez le sucre rapide et le café, qui stimulent trop le système nerveux sympathique ;
  • je vous ai parlé de l’apatite et de ses propriétés fabuleuses. Faites la respiration avec cette pierre sur vous, ou mieux, en buvant tout au long de la journée de l’eau dans laquelle est plongée une pierre d’apatite. 

Je vous indique ici un procédé que j’ai reçu de la part d’une présence qui s’appelle le système d’évolution de conscience HORUS, que vous pouvez vous procurer sur mon site internet. Je peux vous assurer que travailler avec la glande pinéale apporte de la magie dans votre vie. 
Si vous pratiquez cette respiration, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire. 
Un grand merci à Ascension Succès et bien entendu à Joe Dispenza, dont j’adore les vidéos pour booster l’intuition.
Je vous dis à bientôt, si vous souhaitez recevoir d’autres informations similaires, pensez à vous abonner à ma chaîne Youtube et à ma newsletter

Cela pourrait vous intéresser

Comment je sais que j’ai des guides qui me soutiennent

Comment je sais que j’ai des guides qui me soutiennent

Une révélation dans un lieu exceptionnel Je vous raconte ici comment j’ai reçu le premier signe incroyablement concret de la présence de guides autour de moi. Un signe tangible qui a créé une ouverture déterminante dans ma vie. A l’époque, je me sentais bloqué dans...

lire plus
J’ai cru que je perdais la tête avec ce message irrationnel

J’ai cru que je perdais la tête avec ce message irrationnel

Je présente dans cette vidéo le lieu où j'ai commencé à avoir des perceptions extrasensorielles. J’y ai expérimenté ma première canalisation, avec un ressenti très fort. Cela a été le déclencheur de mon parcours dans la canalisation d’information auprès des différents...

lire plus
5 blocages qui empêchent d’entendre ses guides

5 blocages qui empêchent d’entendre ses guides

“J'aimerais bien entendre mes guides” “Certains arrivent à entendre leurs guides, moi je n’y arrive pas, comment ça se fait ?” Si vous vous posez ces questions, lisez ce qui suit. Je vous explique ce qui peut vous empêcher d’entendre vos guides, et comment y...

lire plus
Âmes soeurs et âmes jumelles : comment les reconnaître

Âmes soeurs et âmes jumelles : comment les reconnaître

Nous sommes nombreux à rechercher l’âme sœur, une personne qui nous complète, qui nous comprend, avec laquelle fusionner. Je souhaite présenter mon point de vue à ce sujet. Comment reconnaître les âmes sœurs et les âmes jumelles ? Comment évoluer en conscience à leur...

lire plus
La question qui va changer votre vie

La question qui va changer votre vie

J’ai vécu pendant longtemps dans le stress et la planification en permanence. Je me levais le matin en pensant à tout ce que j’avais à faire. Je pensais au fait de devoir être performant et gagner de l'argent. Je vivais dans la frustration de subir ma vie plutôt que...

lire plus