Méditations Guidées

Le Programme

A la rencontre de son être profond

Silencieuse ou guidée, la méditation procure de nombreux bienfaits physiques et psychiques. Intégrer la méditation dans votre quotidien vous apportera calme, concentration, apaisera votre stress et vous permettra de vous connecter à vous-même. Au travers de 4 méditations puissantes et simples à suivre, Yannick Vérité vous invite à l’introspection et à la libération.

Le programme complet

  • Méditation 1 : le jardin intérieur – 38 minutes
  • Méditation 2 : la densité – 23 minutes
  • Méditation 3 : le grenier mental – 28 minutes
  • Méditation 4 : la power machine – 28 minutes

Recevez l’accès à toutes les méditations.

Tarif : 19 euros

19.00Ajouter au panier

Mes 9 conseils pour commencer à méditer

Commencez par une session de 21 jours d’affilée pour apprécier très clairement les effets de la méditation dans votre vie…

Rien ne vaut l’expérience personnelle. Vous n’aurez pas envie d’arrêter !

Prêts à relever le défi ? Alors allons-y!

1. Créer un rituel : le RDV avec vous-même

L’un des moyens les plus efficaces pour amener l’esprit à se poser est de créer un rituel quotidien, à la même heure et au même endroit. Pour se structurer l’esprit a besoin d’un cadre, d’une répétition, d’une régularité. Le rituel ouvre un espace sacré dédié au bien-être du corps et de l’esprit. Il amène l’esprit hors de la pensée logique et linéaire du cerveau gauche, dans l’hémisphère droit intuitif et non linéaire.
Définissez un espace clairement désigné pour la méditation, dans une pièce peu encombrée, de préférence la plus au calme. Allumez une bougie et un peu d’encens (en grains sur charbon, pas en bâtonnet).
Prenez l’assurance de ne pas être dérangé tout le long de votre pratique.

2. Trouvez votre position « confort »

Si vous n’êtes pas installé confortablement votre mental va s’emparer du processus en vous faisant focaliser sur des tensions et des raideurs qui vont vous perturber et empêcher d’aller en profondeur. Commencez par prendre un siège confortable si vous êtes plutôt du type raide. Si vous êtes souple, asseyez-vous en tailleur sur le sol, sur un pouf, un coussin ou un zafu (coussin de méditation). Sinon, asseyez-vous sur une chaise, les pieds sur le sol. Prenez le temps d’ajuster votre corps.

3. L’ alignement terre-ciel

Que vous soyez assis en tailleur ou non, la posture de méditation reste la même : s’asseoir le dos bien droit, mais pas raide en redressant votre colonne vertébrale.
Alignez votre colonne vertébrale afin de favoriser une circulation fluide des flux énergétiques (dont les chakras) et vous placer dans l’alignement Terre-Ciel.
Asseyez-vous sur une chaise ou contre un mur si vous en avez besoin. Les mains sont posées sur les genoux, le ventre est relâché, les yeux clos ou mi-clos avec le regard dirigé vers le bas.
La méditation ne se pratique pas en position allongée, ceci est de la relaxation. Ici, il est essentiel de garder cet alignement cosmo-tellurique.

4. Commencez « tranquille »

Si 15 minutes vous semblent trop, commencez par 10 voire 5 !
Après quelques jours de pratique, commencez à ajouter une minute à votre pratique chaque semaine ou un peu plus si cela vous semble adapté.
Utilisez le minuteur de votre téléphone portable (en mode vibreur).

5. Soyez sympa envers vous et souriez

La méditation n’est pas un processus qui demande d’être sérieux, dans le sens de « sévère ». C’est un processus joyeux de retour à soi ! La première des choses est d’afficher un léger sourire que vous garderez tout le long du processus, cela a l’avantage de détendre votre esprit.
La méditation nous enseigne l’acceptation, la compassion et l’amour inconditionnel envers soi-même puis les autres.  Alors soyez sympa avec votre mental agité, ne le brimez pas, ne le jugez pas, soyez patient comme avec un enfant qui débute ses premiers pas, félicitez votre esprit comme vous féliciteriez cet enfant.
Abandonnez-vous à qui vous êtes et à ce qui se passe ici, maintenant. Et n’oubliez pas de sourire !

6. La régularité

Comme tout dans la vie, nous nous améliorons avec la pratique et rien ne peut aboutir sans la régularité.
Pensez à votre méditation comme à une séance de musculation de votre esprit ou à l’apprentissage d’une matière sportive ou musicale. Vous entraînez votre cerveau à se concentrer et à se laisser aller.
Au fil du temps, avec constance, vous deviendrez plus habile.
La méditation est une pratique de retour à soi, à la paix intérieure.
Observez les excuses que vous vous trouvez : “je suis trop fatigué”, “je n’ai pas le temps ou bien je dois faire autre chose  ”… Et notez ce que vous faites à la place de ces 5 minutes de méditation.
Observez et comprenez sans jugement. C’est le mental inférieur qui essaie de vous dissuader à travers des excuses pour ne pas « sortir de votre zone de confort » car il se sent en danger du fait qu’il entre dans une zone inconnue.
Parlez à ce mental inférieur, qui se cache derrière les mauvaises habitudes, rassurez-le et recommencez à pratiquer.

7. N’oubliez pas de respirer

Le souffle crée une vague énergétique rythmée qui apaise notre esprit.
Notre esprit est dépendant de l’analyse du passé ou de la projection dans le futur mais le souffle existe seulement dans l’ici et maintenant. Concentrez-vous sur votre souffle pour ancrer l’esprit dans le moment présent. La respiration est uniquement nasale et régulière non forcée. Le temps d’inspiration étant égal à celui de l’expiration. Elle doit être abdominale (naturelle) et non thoracique (d’effort), le ventre se gonflant à l’inspiration.

8. Gratitude

Avant de terminer votre séance, prenez le temps de vous remercier très sincèrement pour le temps que vous vous accordez pour être davantage à votre écoute et vivre plus harmonieusement. Remerciez l’univers, la Source, Dieu, qu’importe comment vous l’appelez, pour ce qu’il vous permet de vivre.

9. Tenez un journal de méditation

Terminez votre pratique chaque jour et observez-en les avantages . Comment je me sens ? Quel est mon état émotionnel ou mon humeur ?
Prenez note de tout changement afin qu’il s’inscrive dans votre corps et votre esprit conscient.
Alors, la prochaine fois que vous résisterez à la méditation, parcourez les notes que vous avez prises dans votre journal pour vous souvenir de ces avantages. Cela vous aidera à rester motivé et engagé.

Tous les Programmes en Ligne